Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 13 novembre 2019

 
 

 

Chili : du ticket de métro à la révolte populaire !

Accueil > International > Amériques > Chili : du ticket de métro à la révolte (...)

Non à la répression et à l’état d’urgence !

Face à la très forte mobilisation populaire, le gouvernement chilien est revenu en arrière à propos de la hausse du prix du ticket de métro. Mais le mouvement est bien plus vaste que ce seul sujet ; sa force a créé une dynamique sociale et politique qui amène à poser des problèmes de fond, à exiger la satisfaction de revendications autres, à avancer vers des alternatives au système en place.

Patronat et bourgeoisie l’ont bien compris ; ils utilisent les armes dont ils disposent : l’état, la police, l’armée, la répression, la privation de liberté… Dans un pays qui a connu la dictature du régime de Pinochet, le recours à l’armée et l’état d’urgence a un sens profond. Santiago est de nouveau aux mains des militaires…

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes dénoncent la répression gouvernementale. Nous sommes solidaires de celles et ceux qui luttent dans l’ensemble du Chili. Nous saluons les forces syndicales qui tentent d’organiser la grève générale pour renforcer le mouvement en cours.

Solidarité !