Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


jeudi, 12 décembre 2019

 
 

 

Grève chez Amazon en Allemagne

Accueil > Secteurs > Commerce et services > Grève chez Amazon en Allemagne

Lundi 15 avril, les travailleurs et travailleuses des entrepôts d’Amazonie de Bad Hersfeld, Coblence, Rheinberg et Werne se sont mis en grève, suivis mardi par ceux de Leipzig puis de Graben. Le but du mouvement est de maintenir la pression sociale jusqu’au week-end de Pâques, une période propice pour le groupe Amazon. Les travailleur et travailleuses, avec le syndicat Ver.di, exigent qu’Amazon applique la convention collective de la vente au détail et la vente par correspondance tandis que la multinationale applique la convention collective sur la logistique. La question des conventions collectives est centrale pour Amazon, la direction française du groupe par exemple cherche aussi à imposer une convention collective qui lui soit plus favorable afin de réaliser plus de profits.

Pour leur part, les travailleurs et travailleuse s’organisent, en Pologne c’est un moratoire contre la pratique managériale du « feedback » qui a été gagné, en juillet dernier, un mouvement d’arrêt de travail concomitant a été construit entre les travailleurs d’entrepôts d’Espagne, d’Allemagne et de Pologne, tandis qu’en mars les travailleurs de l’entrepôt de Shakopee, Minnesota ont organisé un mouvement de grève pour obtenir de meilleures conditions de travail. Lors de la dernière réunion transnationale à Poznan, des travailleurs d’entrepôts d’Allemagne, de Pologne, d’Espagne et de France, ainsi que des militants de soutien d’Allemagne, d’Italie et de Suède, ont exprimé leur solidarité avec le mouvement du Minnesota.

La coordination transnationale est un moyen approprié pour l’auto-organisation des travailleurs d’Amazon, les organisations membres du Réseau international de solidarité et de lutte du travail apportent leur plein soutien aux travailleurs d’Amazon en grève.