Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


lundi, 29 novembre 2021

 
 

 

Iran : répression contre les organisations des enseignants

Accueil > International (Fr) > Asie > Iran : répression contre les organisations des (...)

Les services des renseignements et de l’information du régime iranien ont récemment augmenté la pression sur les militants des organisations professionnelles des enseignants. Ainsi, Djafar Ebrahimi, inspecteur du conseil de coordination des organisations professionnelles des enseignants a été convoqué au tribunal et doit être jugé ce dimanche 31 octobre 2021, pour les accusations sans fondement de « propagande mensongère ». Le tribunal révolutionnaire de Karadj (ville situé à 40 kilomètres à l’ouest de Téhéran), l’a convoqué le 17 novembre 2021 pour répondre aux accusations imaginaires comme « propagande contre le système », « atteint contre la sécurité du pays ».

L’association professionnelle des enseignants de Téhéran a contesté ces manipulations juridiques. « Djafar Ebrahimi est parmi les militants qui œuvrent intellectuellement et socialement pour l’acquisition de la justice sociale, l’éducation gratuite de qualité, l’activité libre des institutions civiques. Pour cette raison, il est confronté à des convocations, accusations et différentes poursuites et complots juridiques. Maintenant, il se trouve face au risque d’un nouveau “procès” et de probables condamnations, afin de limiter ses actions et faire peur aux autres. Ces agissements se produisent à un moment où, selon les observateurs neutres et même selon les spécialistes gouvernementaux, la société subit une crise substantielle en raison de la situation désastreuse de l’économie et des tensions sociales qui ne permettent pas de pouvoir supporter cette situation. Non seulement l’utilisations des anciennes méthodes injustes, comme les accusation juridiques sans fondement, ne nous fera pas taire, mais, sans changements structurels de la politique et de l’orientation, les autorités obtiendront les résultats inverses. »

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes soutiennent celles et ceux qui luttent pour leurs droits et pour la liberté syndical, en Iran comme ailleurs !