Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


samedi, 7 décembre 2019

 
 

 

Italie : nous soutenons la lutte des travailleurs et travailleuses d’Alitalia

Accueil > Secteurs > Transports > Italie : nous soutenons la lutte des travailleurs

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de lutte adressent leur soutien aux travailleurs et travailleuses d’Alitalia qui, depuis de nombreuses années, se battent pour la défense des salaires, des droits et des emplois, contre les politiques de privatisation qui ont conduit l’entreprise italienne à la faillite. Certaines organisations syndicales, dont Cub transporti qui fait partie du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, appellent à une grève de 24 heures le 25 novembre, revendiquant la nationalisation, contre la vente aux capitalistes, au secteur privé, qui impliquera des milliers de licenciements. Vente et privatisation avaient déjà été rejetées par les travailleurs et travailleuses, lors d’un référendum organisé en 2017.

Ces jours-ci, la grève et le droit de grève ont été attaqués : le ministère des Transports, sous le prétexte de défendre le « droit à la mobilité », a imposé la réduction à 4 heures de la grève du 25 novembre en raison du ... mauvais temps (!), sans tenir aucun compte des revendications du personnel.

Nous renouvelons notre solidarité aux travailleurs et travailleuses d’Alitalia face aux attaques qu’ils et elles subissent de la part des institutions, des organes de presse et des grandes centrales syndicales, qui continuent de prioriser le maintien de leur appareil bureaucratique aux demandes des travailleurs et travailleuses. Enfin, nous exprimons notre rejet de l’attaque contre le droit de grève, qui depuis longtemps a déjà été amoindri par des lois répressives et liberticides, non seulement en Italie mais dans le monde entier. Nous soutenons la lutte des travailleurs et travailleuses d’Alitalia ! Nous soutenons les luttes pour le droit de grève !