Red Internacional de Solidariedad y de Luchas


Viernes, 14 de diciembre de 2018

 
 

 

La grève des dockers au Portugal

Portada del sitio > International > Europe > La grève des dockers au Portugal

Carla Ribeiro est docker au port de Setúbal. "Je suis docker", dit-elle. "J’ai une fille de 5 ans. Je travaille depuis 9 ans avec des contrats quotidiens. J’ai travaillé pendant ma grossesse jusqu’à 8 mois et demi. Parfois, je devais appeler mon mari après avoir travaillé de 8 heures à 17 heures, lui disant que je devais rester jusqu’à 1 heure du matin. Et le rappeler plus tard pour lui annoncer que j’allais travailler pendant la nuit jusqu’à 7 heures. Ça suffit maintenant! Nous sommes tous impliqués dans cette guerre. Nous ne reculerons pas.”
Carla fait partie d’un groupe de 309 travailleurs précaires au port de Setúbal. 146 d’entre eux travaillent régulièrement depuis environ 20 ans pour les sociétés Operestiva et Setulset. Les autres pour des sous-traitants.
Setúbal a commencé à Leixões . Et cela a commencé en août. Lorsque cette année les dockers de Madère et de Leixões ont décidé de passer de l’ancien syndicalisme d’entreprise et de sa promiscuité avec les sociétés d’aconage et ont commencé à rejoindre le SEAL – l’ancien syndicat des dockers de Lisbonne connu pour sa pugnacité, qui est devenu un syndicat national […]