Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


lundi, 27 septembre 2021

 
 

 

Les cheminots de São Paulo au Brésil sont en grève

Accueil > Secteurs > Ferroviaire > Les cheminots de São Paulo au Brésil sont en (...)

Mise à jour du 25 août :
La grève se termine maintenant et c’est une victoire. Le gouvernement et l’entreprise ont accepté les revendications salariales et ont annulé les 10 licenciements.


Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, et du Réseau Rail sans frontière, soutiennent les cheminots de São Paulo en grève

Les cheminots de la CPTM (Compagnie des trains métropolitains de São Paulo) des lignes 11 - Coral, 12 - Safira et 13 - Jade ont décidé en assemblée de se mettre en grève le mardi 24 août. Les cheminots de São Paulo réclament le rétablissement des salaires pour les exercices 2020/2021 et 2021/2022.

La grève a été votée lors d’une assemblée tenue le lundi 23 août. Le syndicat des travailleurs des entreprises ferroviaires de la zone centrale du Brésil représente environ 2 500 employés.

Les cheminots entament leur troisième année sans réajustement de leurs salaires, accumulant une déflation salariale de plus de 10 %, soit le taux d’inflation officiel pour cette période. En outre, l’entreprise, qui est gérée par le gouvernement de l’État de São Paulo, n’a pas versé aux travailleurs ce qui leur est dû au titre d’un plan de participation aux bénéfices.

Le réajustement des salaires demandé et autorisé par le TRT-2 (tribunal régional du travail de la 2e région) de São Paulo est de 4 % pour 2020/2021 et de 6,36 pour 2021/2022. La grève a pour but de forcer l’entreprise - CPTM, et le gouvernement de São Paulo à payer l’augmentation salariale.

L’action des cheminots de la CPTM s’inscrit dans le cadre d’une vague de grèves des travailleurs des transports au Brésil et d’une croissance générale des luttes de la classe ouvrière contre la baisse du niveau de vie et les conditions d’insécurité sur les lieux de travail pendant la pandémie de COVID-19. Selon le syndicat, la CPTM a malheureusement enregistré 80 décès de travailleurs dus au COVID.

Envoyez une motion de solidarité au Syndicat des travailleurs des compagnies ferroviaires de la zone centrale du Brésil : unioncentraldobrasil@gmail.com
avec une copie à : internacional@cspconlutas.org.br