Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


samedi, 31 octobre 2020

 
 

 

Nous sommes solidaires de la lutte exemplaire de SINTRAMETRO à Medelin (Colombie)

Accueil > Secteurs > Transports > Nous sommes solidaires de la lutte exemplaire (...)

La Coordination Internationale des syndicats du Métro soutiennent unanimement la lutte que les camarades du SINTRAMETRO mènent depuis la création de celui-ci et qui s’est intensifiée lors de la pandémie de Covid19.

Il faut rappeler la fermeture syndicale de la station de TRICENTENARIO le 18 juillet en raison du manque de mesures de protection de la part de la direction du métro et des autorités après plusieurs Covid19 positifs

Rappelons également la lutte tenace et continue contre l’externalisation que les travailleurs et travailleuses du Metro de Medellín mènen t depuis plus de 20 ans par exemple contre la sous-traitance pour la conduite du Metro, qui entraîne la perte de stabilité, de salaires, de droits... "Externalisation, externalisation... ils privatisent", un slogan de SINTRAMETRO qui précise que ces mesures néolibérales affectent les travailleurs et aussi les usagers du Metro, en fournissant un service public de moindre qualité.

Le Metro de Medellín compte plus de 50 entreprises privées qui font le travail qui devrait être fait à partir du personnel du Métro (Fundación Universidad de Antioquia, Fundación Pascual Bravo, E-Global, Recuperar...). En pleine pandémie, l’administration du Metro de Medellín a procédé à des changements d’entrepreneurs et a laissé des centaines de travailleurs sans le minimum vital.
La précarité de l’emploi fait des milliers de victimes qui meurent de faim

La lutte des travailleurs n’est pas sans lien avec le développement social et en Colombie, nous devons condamner les assassinats de leaders sociaux, les multiples assassinats, ... avec les structures du gouvernement et de l’État impliquées dans des meurtres qui restent impunis. Nous aurons peut-être un jour un vaccin contre Covid19 mais la même chose se produira-t-elle avec les assassinats de leaders sociaux ?

Le "lavage des mains" est une mesure essentielle contre le coronavirus, mais c’est aussi ce que font les dirigeants de Metro et les membres du gouvernement national, qui vantent même les meurtres comme "normaux", alors qu’il y a déjà 33 massacres documentés et que dans chacun des tueurs sont encore "inconnus". L’État et le gouvernement sont responsables de cette impunité.

La Coordination Internationale des Syndicats de Métros condamne la négligence dans la lutte contre la pandémie de Covid19 dont est responsable le Département du Métro de Medellin, les mesures néolibérales telles que la sous-traitance qui ouvre la voie à la privatisation de ce service public et essentiel. Nous condamnons l’impunité des assassinats de dirigeants sociaux et les massacres qui sont perpétrés en toute impunité, terrorisant la population. Nous encourageons les camarades de SINTRAMETRO à poursuivre la lutte et la défense de la classe ouvrière, des droits du travail, des droits sociaux et de la vie. Vous avez toute notre reconnaissance et tout notre soutien international.

Ensemble, nous sommes forts
Vive la lutte de la classe ouvrière !

Portfolio
Metro Madelin