Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


dimanche, 15 septembre 2019

 
 

 

Pour la démocratie et le pluralisme syndical : à la poste suisse aussi !

Accueil > International > Europe > Pour la démocratie et le pluralisme syndical : (...)

Après 10 ans de procédures, le Tribunal fédéral suisse vient de décider que le Syndicat Autonome des Postiers (SAP) n’était pas « représentatif ». Les 773 membres du syndicat (chiffre de 2016, pris en compte pour ce jugement) n’ont donc pas les mêmes droits que leurs collègues ayant fait le choix de s’affilier aux deux seuls syndicats reconnus par l’Etat dans ce secteur.

Pour les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, dont le SAP est membre, l’unité syndicale, l’unité d’action, l’unité de notre classe sociale sont des éléments importants auxquels nous travaillons sans relâche. Mais la démocratie, le pluralisme, la présence d’un syndicalisme indépendant et de luttes sont aussi déterminants.

Le Tribunal fédéral suisse prend prétexte d’un pourcentage de syndicalisation au SAP qui serait trop faible, mais :
-  Dans la même période, dans un autre secteur, un autre syndicat a été considéré représentatif avec un pourcentage plus faible.
-  Surtout, ni la loi, ni le Tribunal, ne fixe un pourcentage qui serait la référence pour devenir « représentatif ». C’est l’arbitraire total !

Ce n’est ni à l’Etat ni aux patrons de décider de la manière dont les travailleurs et les travailleuses s’organisent !