Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 18 mai 2022

 
 

 

Etats-Unis : Hollywood Oscars contre grevistes

Accueil > International (Fr) > Amériques > Etats-Unis : Hollywood Oscars contre grevistes

Oubliez l’altercation entre Will Smith et Chris Rock - les travailleur·euses de l’hôtellerie ont été méprisé·es lorsque l’élite hollywoodienne a participé à la soirée des Oscars dans un hôtel boycotté par les syndicats.

Alors que le monde entier a réagi à l’altercation entre la star de cinéma Will Smith et l’humoriste Chris Rock lors de la 94e cérémonie des Oscars dimanche soir, une autre controverse est apparue portant sur les difficultés des employé·es d’un hôtel qui a accueilli les élites d’Hollywood.

Après la cérémonie des Oscars à Los Angeles, le rappeur Jay-Z a organisé une fête à l’hôtel Chateau Marmont, où les travailleur·euses de la section 11 de UNITE HERE mènent un boycott depuis février 2021, suite à des accusations de harcèlement sexuelle, de discrimination raciale et d’attaques contre leur syndicat. Le magnat milliardaire du hip-hop a refusé de répondre aux demandes du syndicat qui souhaitait qu’il honore le boycott en déplaçant sa fête dans un autre lieu.

« Nous espérions que Jay-Z ferait ce qu’il fallait et déplacerait sa fête. Il a eu toutes les occasions de le faire. Mais il a clairement montré de quel côté il se trouvait. Il n’était pas du côté des travailleur·euses, des femmes noires, de la justice pour les travailleur·euses », a déclaré Kurt Petersen, co-président de la section 11 de UNITE HERE.

Environ 75 travailleur·euses de l’hôtellerie et allié·es de la communauté ont tenu un piquet de grève animé devant le Château pendant les deux premières heures de la fête dimanche soir, de 23 heures à 1 heure du matin, entourés d’une forte présence de sécurité privée et de police.

Selon divers rapports, certaines célébrités ont assisté à la fête malgré le boycott syndical très médiatisé : Rosario Dawson, Janelle Monáe, Zoë Kravitz, Timothée Chalamet, Michael B. Jordan, Rihanna, Emily Ratajkowski, Saweetie, Questlove, Daniel Kaluuya, Tiffany Haddish, Tyler Perry, Mindy Kaling, Jon Hamm, DJ Khaled et Kim Kardashian. In These Times a contacté leurs chargés de presse respectifs pour obtenir des commentaires, mais aucun n’a répondu.

« Il est décevant et frustrant que Jay-Z, Michael B. Jordan, Rihanna, DJ Khaled, Zoë Kravitz et d’autres membres des élites d’Hollywood aient choisi de donner la priorité à leur fête et à leur célébrité plutôt qu’à de vraies personnes », a déclaré Keisha Banks, ancien serveur d’événements au Château Marmont. « Ce n’est peut-être qu’une fête pour eux, mais ce sont les moyens de subsistance de personnes qui sont en jeu ».

De nombreuses célébrités ont été vivement critiquées sur les médias sociaux pour avoir franchi le piquet de grève et être des « briseurs de grève », notamment Dawson et Ratajkowski, dont la politique progressiste et le soutien au sénateur socialiste démocrate Bernie Sanders sont bien connus.

Dawson a tweeté mardi qu’elle était arrivée à l’hôtel après que les travailleur·euses qui tenaient le piquet de grève soient rentré·es chez eux et qu’elle n’avait donc « pas franchi de piquet de grève ». Elle a ajouté qu’il était « inquiétant d’apprendre les conditions de travail. Je suis solidaire des manifestants et je ne retournerai pas à l’hôtel avant que la situation ne soit résolue. #unionrights ».

« Nous applaudissons Rosario Dawson pour avoir pris les devants et s’être engagée à ne pas y retourner. Nous pensons qu’elle sera la première d’une longue série », a déclaré Petersen à In These Times. « Je dois croire que chacun d’entre eux sait qu’il a fait quelque chose de mal ».

Plusieurs célébrités ont approuvé le boycott du Château et sont restées à l’écart de la fête, notamment Gabrielle Union, Issa Rae, Jane Fonda, Tom Morello, Adam McKay, Samira Wiley, Spike Lee, Robin Thede, Alfonso Cuarón, Amanda Seyfried, Steven Van Zandt, Ashley Nicole Black, Sarah Silverman, Martin Sheen et Edie Falco.

Lors du tournage de son film Being the Ricardos, nommé aux Oscars en avril dernier, le scénariste et réalisateur Aaron Sorkin a annulé à la dernière minute un tournage prévu au Château après avoir appris le boycott. Aaron Sorkin, les acteurs et l’équipe de Being the Ricardos sont solidaires des salarié·es du Château Marmont », a déclaré à l’époque le producteur Todd Black.

« Il faut raconter l’histoire de ceux qui ne sont pas entrés, de ceux qui nous ont soutenus », a expliqué M. Peterson, notant que de nombreuses voitures arrivant à la soirée des Oscars ont fait demi-tour et sont parties après avoir vu le piquet de grève.
Il a ajouté que plusieurs syndicats d’Hollywood ont également apporté leur soutien, notamment les Teamsters, la Writers Guild of America-West, SAG-AFTRA et IATSE. La SAG-AFTRA n’a pas répondu à une demande de commentaires sur ses membres les plus en vue qui ont assisté à la fête de Jay-Z au Château.

L’hôtel a longtemps eu la réputation d’être un « terrain de jeu » pour ses clients fortunés, où les fêtes sauvages impliquant l’abus de drogues et d’alcool sont presque encouragées par le slogan : « Toujours un havre de paix ». Le propriétaire du château, le célèbre hôtelier André Balazs, a été accusé de mauvais traitements et de harcèlement sexuel par plusieurs employées, ce qu’il nie.

Voir en ligne :
Publié par In the Times

30 mars 2022
Jeff Schuhrke

Traduction Patrick Le Tréhondat