Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


dimanche, 15 septembre 2019

 
 

 

Sénégal : solidarité avec les travailleurs et travailleuses du « Petit Train de la Banlieue » de Dakar

Accueil > Secteurs > Ferroviaire > Le Réseau Rail Sans Frontière > Sénégal : solidarité avec les travailleurs et (...)

Le « Petit Train de la Banlieue’’ traverse une crise grave, dont la responsabilité incombe aux autorités publiques. Cette situation met en danger le personnel et les proches de ceux-ci. En effet, les salaires n’ont pas été payés.

Les travailleurs et les travailleuses, la population plus globalement, n’ont pas à subir les conséquences de choix politiques qui leur ont été imposés. Les travaux liés à la mise en place du Train express régional, opérationnel depuis le début de cette année, coûtent des sous, et ils ont occasionné une perte de recettes pour le PTB, due aux désagréments pour les usagers. Mais ça ne justifie pas de ne pas payer les salaires !

Depuis le 9 septembre, le personnel du PTB victime de ce vol bloque les voies. Le trafic ferroviaire est paralysé. Le gouvernement sénégalais fait la sourde oreille. Comme nous l’avons fait il y a quelques mois lors du long mouvement qui a touché les chemins de fer maliens pour les mêmes raisons (salaires non payés), les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de lutte, et du Réseau Rail Sans Frontière affirment leur solidarité avec les travailleurs et travailleuses en lutte, font connaître cette dernière dans leur pays respectifs et sont prêtes à répondre aux demandes des camarades du Syndicat national des travailleurs du petit train de banlieue (SYNATPTB)