Red Internacional de Solidariedad y de Luchas


Viernes, 14 de diciembre de 2018

 
 

 

Turquie : nouvel assassinat d’un militant syndicaliste

Portada del sitio > International > Europe > Turquie : nouvel assassinat d’un militant (...)

Abdullah Karacan, président de DİSK/Lastik-İş (syndicat des travailleurs et travailleuses de l’industrie du caoutchouc et des produits chimiques) a été assassiné le 13 novembre, alors qu’il rencontrait d’autres camarades du syndicat, dans une usine Goodyear à Adapazarı. Mustafa Sipahi, président régional de DİSK/Lastik-İş, et Osman Bayraktar, délégué syndical, ont aussi été touchés par le tireur.

Pour les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, cela s’inscrit dans la vague de terreur antisyndicale organisé par le pouvoir turc. Celles et ceux qui résistent et pratiquent un syndicalisme indépendant sont victimes d’attaques multiples : licenciements, agressions, emprisonnement, jusqu’aux assassinats. Et c’est le même pouvoir qui musèle la presse, et qui intervient militairement, y compris en dehors de ses propres frontières, pour massacrer les Kurdes !

Tout ça n’a pas empêché Erdogan de parader aux festivités organisées par l’Etat français pour le centenaire de la fin de la « première guerre mondiale », cette boucherie qui couta la vie à des millions de travailleurs et travailleuses. Il est vrai qu’il était en compagnie de bien d’autres fauteurs de guerre.

Les organisations du Réseau syndical international de solidarité et de luttes transmettent toutes leurs condoléances aux camarades d’Abdullah Karacan et à ses proches ; nous réitérons tout notre soutien aux syndicalistes de Turquie, notamment aux camarades de DISK et de KESK dont nous saluons, très modestement, le courage et la détermination.