Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 10 août 2022

 
 

 

Ukraine : Les mineurs n’ont pas laissé entrer le nouveau directeur dans la mine n° 9

Accueil > International (Fr) > Europe > Ukraine : Les mineurs n’ont pas laissé entrer (...)

Le mardi 2 août, les mineurs de la SE Shakhta n ° 9 Novovolynska, par décision unanime du collectif des travailleurs tenue la veille, n’ont pas autorisé le nouveau directeur par intérim Viktor Herashchenko à entrer dans la mine.

Ayant appris que le 29 juillet, le ministre de l’Énergie de l’Ukraine, Herman Galushchenko, avait signé une ordonnance portant nomination de Victor Herashchenko, connu pour son travail à la mine Buzhanska de l’entreprise d’État Volynvugilya, en tant que directeur par intérim de la mine n ° 9 Novovolynska, le personnel de la mine a demandé une réunion le lundi 1er août. Mais le directeur nouvellement nommé a refusé cette entrevue.

Les mineurs de la mine n° 9 Novovolynska sont catégoriquement contre la nomination de ce directeur à la tête de leur mine, car ils sont bien conscients de son « passé douteux » en tant qu’ingénieur en chef de Buzhanska, où il est impliqué dans une procédure pénale pour détournement de biens de l’État d’une valeur de 12 millions d’UAH.

La veille, lors de la réunion des travailleurs, présidée par le responsable du Syndicat indépendant des mineurs d’Ukraine Vasyl Gura, les mineurs ont décidé à l’unanimité de faire appel au ministre ukrainien de l’Énergie Herman Galushchenko lui demandant d’annuler immédiatement l’ordonnance n° 30 du Code du travail du 29 juillet 2022 et d’empêcher V.M. Herashchenko de travailler à la mine.

Le lendemain, le 2 août, les travailleurs ont mis en œuvre leur décision, et lorsque Viktor Herashchenko et le directeur du Département du charbon et du complexe industriel du ministère de l’Énergie Andriy Sinyuk sont arrivés à la mine, ils ne les ont pas été autorisés à entrer dans la mine, lui disant : « Si tu veux travailler sans mineurs, travaille. »

Les mineurs ont demandé à Andrii Sinyuk pourquoi ils avaient licencié l’ancien directeur de la mine, car il n’y avait jamais eu de plaintes concernant son travail, il était à l’écoute des travailleurs et il était respecté ici, mais ils n’ont pas reçu de réponse. Les mineurs ont informé de leur décision de ne pas travailler et ont affirmé refuser travailler avec Viktor Herashchenko.

« Le peuple est le gouvernement. Nous n’avons pas besoin de nous voir imposer de nouveaux dirigeants. Retournez d’où vous venez, nous ne travaillerons pas avec vous. Et dites au ministre de l’Énergie d’annuler la décision sur la nomination de Herashchenko », tel a été le verdict de l’équipe syndicale de l’entreprise d’État Shakhta n° 9 Novovolynska ».

Après de violentes querelles et discussions, Viktor Herashchenko, et les fonctionnaires venus le soutenir, ont quitté la mine, car les mineurs ont averti qu’ils maintiendraient leurs positions jusqu’à ce que le ministère change sa décision. […]

Voir en ligne :
Publié par le site de la KVPU

3 août 2022
Publié par le site de la KVPU
Traduction Patrick Le Tréhondat