Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


jeudi, 7 juillet 2022

 
 

 

Belarus : la Confédération du travail de Russie (KTR) soutient le Congrès bélarus des syndicats démocratiques (BKDP)

Accueil > International (Fr) > Europe > Belarus : la Confédération du travail de Russie (...)

Le Comité exécutif de la Confédération du travail de Russie (KTR) déclare son soutien total et inconditionnel à notre organisation sœur - le Congrès bélarus des syndicats démocratiques (BKDP)

Le 19 avril 2022, les organes chargés de l’application de la loi de la République du Bélarus ont arrêté les dirigeants du Congrès bélarus des syndicats démocratiques et de ses branches : Aliaksandr Yaroshuk, Siarhei Antusevich, Iryna But-Gusaim, Aliaksandr Evdokimchyk, Vital Chichmarem, Yana Malash, Mikhail Hromau, Vasil Beresneu, Gennady Fedynich, Dzmitry Barodka, Vatslav Oreshko, Mikola Sharakh et Aliaksandr Bukhvostau. Auparavant, Volha Britykova, Zinaida Mikhniuk, Yury Shcherbakou ont été détenus. Toutes ces personnes sont toujours maintenues dans des centres de détention provisoire. Un certain nombre d’autres militants détenus ont été libérés en contrepartie de leur engagement de ne rien divulguer. Le contact avec certains membres des syndicats a été perdu et leur sort est inconnu. La plupart des détenus font actuellement l’objet de poursuites pénales assorties de longues peines de prison, selon les informations reçues par le KTR.

Le travail du BKDP, en tant que centrale syndicale nationale, est complètement paralysé.

Le comité exécutif de la Confédération du travail de Russie constate que cette façon de faire, un cas sans précédent de persécution massive et violent de citoyens en rapport avec l’exercice de leur droit à l’activité syndicale indépendante, a été permis dans la République du Bélarus.

Les syndicats russes et bélarus ont des décennies de coopération étroite et fructueuse dans le domaine de la protection des droits sociaux et du travail et des intérêts des travailleurs des deux pays. La formation, le développement et les activités du Congrès bélarus des syndicats démocratiques et de ses affiliés sectoriels ont évolué sous nos yeux. Nous sommes convaincus que ces activités, dans chacune de ses manifestations, ont un caractère pacifique, légal et positif, et qu’elle est menée dans l’intérêt des citoyens travailleurs de la République du Bélarus. Pendant de nombreuses années, le BDKP a mené à bien sa mission de développement d’institutions démocratiques, de relations humaines et équitables dans la sphère nationale du travail et dans l’ensemble de la société bélarus, dans des conditions difficiles pour lui-même, à savoir une pression constante sur l’activité syndicale, et la lutte pour la reconnaissance de son droit à représenter et à défendre les intérêts des travailleurs ordinaires. C’est pourquoi la centrale syndicale indépendante du Belarus jouit d’une grande autorité dans le mouvement syndical mondial.

La Confédération du travail de Russie considère que l’usage d’une répression dure et ouverte contre les dirigeants du mouvement syndical de la République du Bélarus est inacceptable. Nous appelons les autorités bélarus à prendre des mesures urgentes pour libérer les dirigeants et les militants détenus des organisations syndicales, et à garantir les conditions nécessaires à la poursuite intégrale des activités légitimes du Congrès bélarus des syndicats démocratiques.

La Confédération du travail de Russie déclare son soutien et sa participation à la vaste campagne publique internationale pour la défense du Congrès des syndicats démocratiques du Bélarus, de ses dirigeants et de ses militants.

Comité exécutif de la Confédération du travail de Russie

Voir en ligne :
Publié par KTR

28 avril 2022

Traduction Patrick Le Tréhondat