Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 10 août 2022

 
 

 

Déclaration du BDKP : les syndicats indépendants du Belarus vont être liquidés

Accueil > International (Fr) > Europe > Déclaration du BDKP : les syndicats indépendants du

Le bureau du procureur général a intenté une action en justice pour la cessation des activités d’un certain nombre d’organisations syndicales engagées dans des « activités destructrices ».

Le procureur général Andrey Shved a envoyé une demande à la Cour suprême concernant la cessation des activités de plusieurs associations professionnelles indépendantes, a indiqué le service de presse du ministère.
Il s’agit des organisations suivantes :
-  Syndicat libre bélarus (SPB),
-  Syndicat libre des métallurgistes (SPM),
-  - Syndicat indépendant biélorusse des mineurs, de la chimie, des raffineries de pétrole, des ingénieurs en énergie, des travailleurs des transports, du bâtiment et d’autres travailleurs,
-  Syndicat biélorusse des travailleurs de l’industrie radio et électronique (REP),
-  Association des syndicats Congrès bélarus des syndicats démocratiques (BKDP).

Le bureau du procureur général indique que depuis 2020 les activités des syndicats indépendants ont « acquis un caractère politisé », et que leurs dirigeants et membres ordinaires se sont livrés à des « activités destructrices », ont participé à des « événements de masse non autorisés » et ont distribué des « écrits extrémistes ». Des poursuites pénales ont été engagées pour tous ces faits.

Auparavant, des arrestations ont eu lieu dans des syndicats indépendants. Au moins 19 cas sont connus. Leurs dirigeants et militants ont été placés en détention.
De même, par résolution des autorités locales, il a été mis fin aux activités d’une association syndicale indépendante à la raffinerie de pétrole de Mozyr. En outre, le bureau du procureur a suspendu les activités du syndicat indépendant à Grodno Azot et demande de la reconnaître comme extrémiste.

Voir en ligne :
Publié par le site du BDKP

10 juin 2022

Traduction Patrick Le Tréhondat